Isabelle Faber

Études/Formation

Bachelor en génie civil

Université de Luxembourg

Profession

Ingénieure industrielle en génie civil

Commune de Sanem

Âge

32 ans

Enfants

/

MOTIVATIONS ET PERCEPTIONS

 

Comment vous est venue l’idée de vous orienter vers une profession où les femmes sont encore peu présentes ?

Qu’est-ce qui vous attirait plus particulièrement ?

 

L’idée d’étudier ce métier est tout d’abord née de l’intérêt et du plaisir de créer des plans du côté dessin technique. Ce qui m’attirait plus particulièrement était le fait de pouvoir être créative tout en sachant que je puisse changer un peu notre pays, au présent tant que pour le futur.

 

Au moment du choix, est-ce qu’il y avait certains aspects qui vous ont fait hésiter ?

Avant de faire mon choix définitif, je m’approchais du métier pour me faire une idée beaucoup plus précise, en réalisant des stages pendant les vacances scolaires et ceci dans différents domaines, un bureau d’études, un bureau d’architecte et auprès d’une commune.

 

Est-ce que votre activité professionnelle correspond à ce que vous aviez imaginé ?

J’apprécie le contact humain et la satisfaction d’avoir changé ou créé quelque chose de nouveau dans le pays.

 

Comment votre famille, vos amis vous perçoivent-ils ?

Ma famille m’a toujours encouragée d’étudier le métier de mon choix. Je crois qu’elle me perçoit comme engagée, consciente de mon but et travaillant de façon soignée et précise.

 

ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

 

Veuillez décrire brièvement votre travail.

Les tâches de mon travail quotidien sont assez variées et s’étendent de la conception et planification de petits projets routiers, de la réalisation d’appels d’offres jusqu’au contrôle régulier des chantiers, de la représentation des souhaits du collègue échevinal lors des conceptions de nouveaux lotissements jusqu’au traitement de réclamations par la population sur le territoire communal.

 

Quelles qualités faut-il avoir pour exercer votre métier ?

Il faut être équilibrée, confiante et être dotée d'un esprit vif et observateur.

 

En cas de difficultés, quelles stratégies utilisez-vous pour les surmonter ?

 

Tout d’abord il faudra penser réaliste et attaquer les problèmes l’un après l’autre en élaborant p.ex. un plan d’action avec des objectifs concrets et des échéances définies.

 

APPRÉCIATION PERSONNELLE

 

Selon vous, le fait d’être une femme est-il un handicap lorsque l’on veut exercer ce métier ?

Non absolument pas. La féminité peut être un atout comme les capacités telles que travail minutieux ou encore détermination.

 

Comment expliquez-vous qu’il y ait encore très peu de femmes à choisir cette profession ?

Vu que c’est souvent aux femmes de s’adapter dans les milieux professionnels masculins, je pense que beaucoup de femmes ne se sentiront pas encore légitimées à franchir ces bastions. Peut-être que beaucoup de jeunes femmes n’ont pas eu la chance de recevoir les informations nécessaires pour prendre une telle décision importante.

 

Que devrait-on changer pour la rendre plus accessible et plus attrayante aux femmes ?

Il faudrait passer encore plus d’informations aux jeunes, vu qu’on ne peut pas découvrir les différents métiers lors des cours au lycée. Il faudra proposer plus d’occasions de visiter des établissements et de découvrir les métiers.

 

Quel message adressez-vous aux jeunes filles qui sont en train de s’orienter professionnellement ?

Écoutez votre coeur en choisissant votre orientation et surtout soyez ambitieuses.

 

Retour Témoignages

Retour Témoignages