Nadine Dording

Études/formation

Architecture
Institut Supérieur d’Architecture Intercommunal Victor Horta

Profession

Architecte
Commune de Sanem

Age

32 ans

Enfants

/

MOTIVATIONS ET PERCEPTIONS

 

Comment vous est venue l’idée de vous orienter vers une profession où les femmes sont encore peu présentes ? Qu’est-ce qui vous attirait plus particulièrement ?

Lorsque j’ai élaboré des plans et une maquette pour mon cours de dessin technique en 2ième artistique au Lycée des Garçons à Esch-sur-Alzette, j’ai découvert mon intérêt pour cette profession. L’art, l’architecture et le design m’ont intéressée depuis lors.

 

Au moment du choix, est-ce qu’il y avait certains aspects qui vous ont fait hésiter ?

Non.

 

Est-ce que votre activité professionnelle correspond à ce que vous aviez imaginé ?

Mon activité professionnelle correspond partiellement à ce que j’avais imaginé. En effet, la profession d’architecte exige de la créativité tout au long de la vie professionnelle. Cette créativité se traduit différemment dans mon activité professionnelle actuelle. J’ai néanmoins d’autres défis à surmonter de manière à ce que mon activité professionnelle corresponde tout à fait à mes attentes.

 

Comment votre famille, vos amis vous perçoivent-ils ?

Ma famille m’a toujours soutenue et s’intéresse à mon métier.

 

ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

Veuillez décrire brièvement votre travail

Je suis l'architecte de la commune de Sanem et je gère en particulier le bureau des bâtisses. Je m’occupe des demandes d’autorisation, des plans d’aménagement particulier et du plan d’aménagement général. Par ailleurs, je participe à l’élaboration de différents projets urbanistiques et je fais le suivi des projets communaux lors de la phase de planification.

 

APPRÉCIATION PERSONNELLE

 

Selon vous, le fait d’être une femme est-il un handicap lorsque l’on veut exercer ce métier ?

Non.

 

Comment expliquez-vous qu’il y ait encore très peu de femmes à choisir cette profession ?

Ceci ne correspond plus vraiment à la réalité. Il y beaucoup de femmes qui sont architectes. Lors de mes études, 60% des étudiants étaient féminins.

 

Quel message adressez-vous aux jeunes filles qui sont en train de s’orienter professionnellement ?

Je conseille aux jeunes filles de choisir la profession qui leur plaît indépendamment qu’il s’agisse d’une profession atypique ou non.

 

 

 

Retour Témoignages

Retour Témoignages